L'ancien hôpital psychiatrique de Greystone Park
L'ancien hôpital psychiatrique de Greystone Park

L'ancien hôpital psychiatrique de Greystone Park

L'ancien hôpital psychiatrique de Greystone Park

Scandales, suicides et agressions sexuelles

Morristown (New Jersey), États-Unis

Inauguré le 17 août 1876 pour une somme de 146 000$, l’hôpital fut d’abord connu sous le nom du New Jersey State Lunatic Asylum à Morristown. C’est en 1924 qu’on commença à le désigner sous le nom de Greystone Park. À son ouverture, il en coûtait 3,50$ par semaine pour y être interné. Par contre, ceux qui désiraient un appartement privé, les coûts étaient de 5 à 10$ par semaine.

L’institut est rapidement victime de son succès et quatre ans après son ouverture, c’est déjà 800 patients qui s’y entassent alors que la capacité est de 600. En 1887, les greniers et les salles d’exercices sont convertis en dortoirs afin de pallier au manque d’espace. Au début de 1901, on décide d’agrandir l’hôpital afin de préparer la venue de nouveaux patients. Toujours à la recherche de nouveaux espaces, toutes les salles à manger des différents étages seront également converties en dortoir. Ainsi, en 1914, c’est plus de 2 412 patients qui sont entassés comme des sardines entre les murs de l’hôpital psychiatrique alors que sa capacité maximale est de 1 600.

À cette époque, avec ses 673 703 pieds carrés (62 589m²), il s’agit de l’édifice couvrant la plus grande superficie de tous les États-Unis. Il faudra attendre 1943 pour qu’il soit surpassé par le Pentagone.

En 2000, alors que l’hôpital psychiatrique de Greystone Park ne comptait plus que 550 lits, la gouverneure de l’état du New Jersey, Christine Todd Whitman annonce que l’établissement fermera ses portes d’ici 2003. Les motifs officiels font mention de l’âge avancé des bâtiments, mais sa fermeture est davantage liée à la mauvaise presse dont souffre l’institut depuis plusieurs années.

Les médias ont fait état de nombreux cas d’agressions sexuelles, de suicides, de patientes tombant enceintes et d’un violeur récidiviste condamné ayant réussi à s’évader de l’hôpital. Un nouvel institut, plus petit de 75 lits, est alors construit et les patients seront, petit à petit, déménagés dans les nouvelles installations.

Le complexe de l’hôpital psychiatrique Greystone Park couvrait, à sa fermeture, plus de 259 hectares et était constitué de plus de 43 édifices. Le site est aujourd’hui à l’abandon.

Encore plus de photos

Le sanatorium abandonné de Saratoga
Barkersville, New York (États-Unis)

La quiétude enveloppant le vieux sanatorium Homestead situé dans le conté de Saratoga est illusoire. La neige qui recouvre le bâtiment pourrait laisser croire que tout est calme ici, mais ne vous laissez pas berner, les apparences sont trompeuses...

L'orphelinat abandonné
Nord du pays, (France)

Achevé en 1883 et financé par un industriel de la région, cet orphelinat pour garçon se voulait une béquille à une époque marquée par la pauvreté et un bon nombre d'enfants abandonnés et laissés à eux-mêmes. Lancé en 1875, le projet se voulait...

L'asile abandonné de Forest Haven
Laurel, Maryland (États-Unis)

Ces mots sont inscrits sur une plaque en bronze à l'entrée du bâtiment administratif de l'institut psychiatrique de Forest Haven.

Situé à Laurel au Maryland, l'asile Forest Haven avait la triste réputation d'offrir des conditions...

Au coin de la rue
Montréal, Quebec (Canada)

Construite en 1875 dans le quartier Ahuntsic-Cartierville situé dans le nord de Montréal, la maison Berri est de style Second empire et est le témoin du développement du secteur qui a débuté à la fin du XIXe siècle. Alors qu'elle change de...