L'église anglicane abandonnée de Shrewsbury
L'église anglicane abandonnée de Shrewsbury

L'église anglicane abandonnée de Shrewsbury

L'église anglicane abandonnée de Shrewsbury

Quand l'eau bénite ne suffit plus à éloigner Satan

Gore (Quebec), Canada

Mise à jour (14 janvier 2014): Un incendie criminel a complètement détruit la vieille église St-John hier. La municipalité de Gore propose une récompense en argent 5000 $ pour toute information menant à l'arrestation des personnes responsables de l'incendie qui a brûlé Église Shrewsbury, le 13 Janvier 2014. Quiconque possède des renseignements concernant cette incendie est invitée à contacter la hotline de l'information de la SQ au 1.800.711.1800 ou le détachement Argenteuil de la SQ au 450.562.2442.

Perdue au fond des bois dans un village qui n'existe plus, la petite église St-John a une triste mine. Vandalisée, vidée et visitée par des chercheurs de fantômes du dimanche, ses jours semblent comptés. En fait, aux dires des voisins, sa popularité sur Internet a causé sa perte. Alors que les objets sacrés ont été volés (jusqu'à la cloche de l'église), certains sites de rencontre ont même proposé des soirées à thèmes afin d'y rencontrer l'âme soeur et... des fantômes. Si certains ont prétendu que des suicides y avaient eu lieu à l'intérieur, il ne s'agissait en fait que de légendes urbaines.

En 2010, l'église anglicane de St-John a été désaffectée lors d'une cérémonie, officialisé par l'archidiacre Edward Simonton, qui a également procédé à l'aspersion d'eau bénite dans le cimetière afin de nettoyer le terrain de toutes les traces de « l'art de Satan » ou la malice humaine. Aujourd'hui, malgré un projet de convertion en salle communautaire, rien n'a été fait et le temps continue de faire son oeuvre.

Les origines du village de Shrewsbury

Nous sommes dans les années 1830 et, alors qu'arrivent à Montréal des Irlandais fuyant la misère et la pauvreté, une poignée d'entre eux entreprennent à pied la route vers les terres du nord. Shrewsbury, situé à une centaine de kilomètres de Montréal, est donc fondé au cours de ces années. Les colons défricheront les terres alors qu'on y construit des installations facilitant la vie des nouveaux habitants. Une école sera construite en 1841 (et brûlera en 1935) et l'église St-John ouvrira ses portes en 1858.

Si le peuplement du canton se fait rapidement, sa chute sera tout aussi rapide. Déjà, dans les années 1880, les maladies et la dépression auront raison de plusieurs de ses habitants. Village essentiellement agricole, plusieurs de ses citoyens n'arrivent tout simplement pas à y trouver du travail et se verront forcés à s'exiler aussi loin que dans l'Ouest canadien. Déjà, au début du XXe siècle, le village de Shrewsbury a perdu la moitié de sa population. Il ne faudra qu'une cinquantaine d'années supplémentaires pour voir partir ses derniers citoyens. Aujourd'hui, le village a été fusionné au village de Gore et l'église et son cimetière (où se trouvent 27 sépultures) sont les derniers témoins de cet ancien village maintenant rayé de la carte.

Encore plus de photos

Le vieux couvent abandonné
Centre-du-Québec, Quebec (Canada)

Bien dissimulé derrière une église et de gros arbres matures, le vieux couvent est abandonné depuis déjà quelques années. Dans une forme resplendissante, on le croirait encore utilisé si ce n’était pas de la centaine de mouches morte jonchant le...

La dérive de l’église de béton
Rive-sud de Montréal, Quebec (Canada)

Il faut remonter à 2014 pour trouver les traces de la dernière cérémonie religieuse dans cette église. Depuis, pratiquement rien n’a bougé entre ses murs. Malgré un entretien minimal, les toiles d’araignées ont commencé à apparaître ici et là...

L'église abandonnée de Tomifobia
Tomifobia, Quebec (Canada)

En décrépitude avancée, l'église unie de Tomifobia n'a plus le panache de ses beaux jours. Le lieu de culte est abandonné depuis 1968, mais certains indices démontrent une certaine restauration des lieux. Hélas, le propriétaire ne semble pas...

Abbaye abandonné Notre-Dame-du-bon-Conseil
Saint-Romual, Quebec (Canada)

Abandonné depuis 2002, le vaste complexe que formait l'abbaye Notre-Dame-du-Bon-Con­seil dans l'arrondissement Saint-Romuald est aujourd'hui complètement rasé. Vandalisé et incendié à plusieurs reprises, son propriétaire, la raffinerie Ultramar,...